19th Ave New York, NY 95822, USA
Bernard Bodin de la société BB Sports dajo et salle de boxe
M. Bernard Bodin est fondateur et gérant de la société Bernard Bodin Sports (BB Sports / BBS) créée en 1986. Il cumule par ailleurs les compétences, savoirs et diplômes de dessinateur en bureau d'étude, membre du Centre d'Étude Supérieure Industrielle mais encore enseignant des Arts Martiaux depuis 30 ans.

Voici les conseils de Bernard Bodin de la société BB Sports pour l’ouverture de votre dojo ou salle de boxe !

Vous cherchez à ouvrir un dojo ? A lancer une salle de boxe ? Voici le parcours d’un expert en la matière ! En filigrane, Bernard Bodin vous conseille sur les matériaux à utiliser pour l’aménagement de vos aires de combat.

Comment est née votre passion pour l’aménagement des dojos et des salles de boxe ?

Je suis un ancien pratiquant de viet vo dao – une discipline sportive que j’ai pratiquée à un certain niveau pendant de nombreuses années. Cette pratique m’a permis de visiter et fréquenter de nombreux équipements français. J’ai souvent fait le même constat. Les dojos dans lesquels je concourrais souffraient de manques au niveau de leurs équipements – notamment en termes de traitement des surfaces au sol. Par ailleurs, les vestiaires manquaient souvent de confort. Bien évidemment, chacun fait avec les moyens du bord. Je souhaitais néanmoins faire part de mon expérience, conseiller les clubs de sports, orienter les dirigeants et cadres sportifs. Je souhaitais travailler plus encore en direction du confort des sportifs, judokas, karatékas, boxeurs et affinitaires.

Qui contacte Bernard Bodin Sports pour la création de dojos ou salles de boxe ?

J’ai d’abord travaillé en tant qu’indépendant au milieu des années 80 avant de créer la Sarl Bernard Bodin Sports en 2003. Depuis le début, j’avoue que BB Sports profite d’une excellente réputation. Cette réputation s’est construite tout d’abord sur mon expérience des arts martiaux ; elle s’est renforcée, avec le temps, par la qualité de mon travail, le respect que je porte à chaque chantier, à chaque projet. L’ouverture d’un dojo est passionnante. Elle est encore vectrice de nombreuses attentes – des adhérents, des dirigeants. Installer un dojo, aménager une salle de boxe, représente un investissement certain. Il ne faut pas décevoir les professionnels comme les amateurs. Il faut surtout respecter les budgets. Tout le monde a droit à un complexe sportif agréable, beau à regarder, un endroit dont on peut être fiers. Le bouche-à-oreille a largement contribué au développement sociétal de BB Sports.

Quels sont les matériaux principalement utilisés par Bernard Bodin Sports pour l’aménagement des planchers sportifs, des dojos et des salles de boxe pour lesquels la société est missionnée ?

La question de la qualité des matériaux utilisés pour l’aménagement des planchers sportifs est effectivement un sujet qui concentre toutes les attentions. Les essences utilisées par BB Sports sont le pin scandinave multiplis contre-plaqué et le sapin du Nord. J’utilise ces variétés de bois pour des raisons écologiques tout d’abord – ces arbres ont une croissance rapide. Ce ne sont pas des essences rares. Il s’agit encore de bois structurés, fonctionnels, de bois élastiques, amortissants et non cassants comme l’O.S.B. (bois de particules). Ils sont donc parfaitement adaptés aux pratiques des arts martiaux.

Quels rapports entretenez-vous avec les architectes ?

Bernard Bodin Sports (BBS) aménage des dojos et des salles de boxe, des vestiaires et des salles de danse. Je ne suis effectivement pas un constructeur de complexes sportifs. Je connais de nombreux architectes qui, pour certains, ont été missionnés sur des projets ambitieux. Si l’on parle de création de dojo, il est nécessaire qu’architecte et fournisseur fonctionnent main dans la main. Les professionnels de la construction maîtrisent les contraintes physiques ; je maîtrise les contraintes sportives. J’ai de très bons rapports avec les architectes et il arrive souvent que je sois contacté par certains pour des conseils avant le début du chantier.

Les Jeux Olympiques 2024 approchent à grands pas. Quels conseils donneriez-vous aux présidents d’associations sportives ou dirigeants de clubs de sports de combat ou d’arts martiaux ?

Quelles que soient les ambitions de chacun, Bernard Bodin Sports saura y répondre. Tout est question de budget bien sûr, mais surtout d’écoute, et de compréhension des projets. Les Jeux Olympiques de Paris 2024 approchent. Il ne reste pas forcément beaucoup de temps. BB Sports installe certes des dojos et des salles de boxe ; elle a su prouver aussi qu’elle était pertinente pour la réhabilitation d’espaces sportifs. Mes équipes et moi, nous nous tenons à la disposition des cadres sportifs.

Entretien réalisé par RDB

Poursuivez votre lecture en consultant les documentations BBS sur les installations de dojo ou rings de boxe